C’est aujourd’hui, à l’école primaire Douville, que Josée Desmarais, organisatrice de Primaire en spectacle (PES), a lancé officiellement la 8e édition de cet événement annuel d’envergure. Toujours très populaire auprès des écoles et des élèves, ce ne sont pas moins de 20 établissements primaires qui se sont inscrits à PES cette année. Cette 8e édition rayonnera également grâce à la talentueuse Léa Sanacore qui a accepté d’en être la porte-parole.

PES est un concours d’arts de la scène réservé aux élèves du primaire de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSH). Les écoles participantes organisent une finale-école au cours des mois de février et mars, afin de sélectionner un numéro gagnant par école. Ces numéros seront présentés lors de la grande finale prévue le 29 mars prochain, à la polyvalente Hyacinthe-Delorme(PHD), dès 19 h. Pour assister à la grande finale, il est possible de se procurer un billet de 15 $ chacun en passant par l’une ou l’autre des écoles participantes. Il est important de mentionner qu’avec le nombre d’écoles participantes nous prévoyons que tous les billets seront vendus avant la grande soirée. Toutefois, s’il reste des billets, il sera possible de s’en procurer à l’entrée de l’auditorium de la PHD, le soir même.

L’émotion de Mme Desmarais est toujours aussi palpable, d’une année à l’autre, face au talent démontré par les jeunes de la CSSH. « Même après huit ans, je suis toujours aussi fébrile lorsque je regarde un numéro. C’est émouvant de constater à quel point les élèves donnent leur 100 % et que cela ne peut faire autrement que d’offrir aux spectateurs des numéros époustouflants ».

Processus et critères de sélection
À titre de numéro, les élèves peuvent, en solo ou en groupe, présenter soit une interprétation musicale (chant ou instrument de musique), une expression corporelle (danse, gymnastique ou cirque) ou de l’art dramatique (théâtre, magie, humour ou monologue). Ces catégories proposées seront confondues pour déterminer les cinq gagnants de la grande finale de la CSSH et un prix coup de cœur. À cet effet, chaque numéro présenté sera noté par les membres du jury qui assisteront pour la première fois à leur présentation. L’évaluation des numéros repose sur trois critères de sélection : la maîtrise technique, la présence scénique et l’originalité du numéro.

Léa Sanacore
La porte-parole, Léa Sanacore – jeune auteure-compositrice-interprète de Montréal, violoniste et choriste des 2Frères et participante à l’émission La Voix en 2016 – n’a pas tari d’éloges envers tous les élèves qui ont pris leur courage à deux mains pour présenter un numéro dans leur école. « Je tiens à saluer le courage des centaines d’élèves qui ont traversé la barrière de la gêne pour faire connaître leur talent, que ce soit en chant, en danse, avec un instrument ou en gymnastique. On ne sait jamais où ses premiers pas peuvent mener ».

Les écoles participantes
Cette 8e édition présentera les numéros gagnants des 20 écoles primaires suivantes : Assomption, au Cœur-des-Monts, aux Quatre-Vents, Bois-Joli – Sacré-Cœur, de la Rocade, Douville, Henri-Bachand, Lafontaine, La Présentation, Plein-Soleil, Roger LaBrèque, Roméo-Forbes, Saint-André d’Acton, Saint-Damase, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Joseph – Spénard, Saint-Pierre, Sainte-Rosalie, Saint-Sacrement et Saint-Thomas-d’Aquin.

Petit Festival de la chanson de Granby
Un des numéros en chant, en solo, sera sélectionné par Hélène-Andrée Belisle, chargée de projet du Festival de la chanson de Granby et membre du jury de la grande finale de la CSSH de PES, pour se rendre directement à la demi-finale du Petit Festival de la chanson de Granby.